28 octobre 1940, le dictateur grec Ioannis Metaxas rejette l’ultimatum de Mussolini. L’Italie fasciste déclare alors la guerre à la Grèce qui rentre malgré elle dans la Seconde Guerre mondiale. Suite à une résistance acharnée et héroïque, l’armée grecque arrive alors à repousser les troupes italiennes, obligées de battre en retraite face à la poussée hellène. L’Allemagne est contrainte d’intervenir, envahissant à son tour une Grèce désorganisée, désorientée et faible. Malgré une très belle résistance de la part des Hellènes (qui sera notamment saluée par Winston Churchill avec sa fameuse phrase : « Nous ne dirons pas que les Grecs combattent tels des héros, mais que les héros combattent tels des Grecs.« ), le pays tombe aux mains des nazis qui y commettront des horreurs.

Cependant, malgré toutes ses tares, le peuple grec est un peuple fier et de nombreux mouvements de résistance se mettront en place durant l’occupation allemande. Et si ce sont bien les résistants armés qui ont joué le plus grand rôle et pris le plus de risques, il ne faut pas minimiser l’importance de ceux qui ont résisté sous une autre forme, notamment culturelle. C’est le cas de Sofia Vembo qui, de par ses chansons, aura redonné du courage non seulement aux résistants armés mais à tout un peuple opprimé par la violence de l’occupant. En récompense, l’armée grecque lui a d’ailleurs accordé le grade de major.

Mais assez de paroles, venons-en à la musique puisque c’est ce qui nous intéresse. Nous vous présentons donc une des chansons les plus connues de Sofia Vembo et de son époque : Vazei o Dutse ti stoli tou. Chantée dans toute la Grèce le 28 octobre à l’occasion du jour du « Oxi » (non – la réponse qu’aurait donnée Metaxas à Mussolini pour rejeter son l’ultimatum), une des deux fêtes nationales du pays, cette chanson symbolise la résistance grecque lors de l’invasion italienne et, plus généralement, lors de la Seconde Guerre mondiale.

https://www.youtube.com/watch?v=fGe4vsJ6w0Q
  • Pueol

    Très belle chanson !

  • AA

    magnifique