Critique de l’album « Mono Ex Epafis » de Giorgos Sampanis

0

Deux ans après le très bon album Den Eimai Iroas (je ne suis pas un héros), un condensé de hits, Giorgos Sampanis revient avec un tout nouveau CD, sobrement intitulé Mono Ex Epafis (seulement par le contact). L’occasion pour le talentueux compositeur et chanteur de nous démontrer une nouvelle fois l’étendue de son savoir-faire.

Après avoir fait danser toute la Grèce avec son succès de l’été Poion Agapas (qui aimes-tu) et, plus récemment, avec son hit de la rentrée Kaneis Den Kserei (personne ne sait), Giorgos Sampanis nous propose son tout nouvel album avec la ferme intention de faire encore mieux qu’il y a deux ans. Un défi à deux niveaux puisque, loin de se limiter à la « simple » interprétation de chansons, Giorgos Sampanis a composé lui-même chacun des dix morceaux présents sur l’album. L’occasion donc de s’apercevoir que l’artiste n’a pas seulement hérité de belles cordes vocales mais aussi d’un très bon sens du rythme. On se retrouve ainsi avec un album très mélodique, à l’image des chansons Na ‘rtheis (que tu viennes), Kleismenoi dromoi (routes fermées), Argises polu (tu as beaucoup tardé) et An rotisei kaneis (si quelqu’un demande). Par son association avec Eleana Vrahali – qui signe les paroles de qualité -, Giorgos Sampanis semble avoir trouvé la recette magique pour produire des succès.

Si Mono Ex Epafis n’est pas l’album le plus dynamique que le chanteur nous ait proposé jusqu’à présent, les deux singles – et succès – Poion Agapas et Kaneis Den Kserei viennent énergiser le tout, offrant ainsi de belles alternances entre des moments calmes et d’autres plus ardents. Les morceaux Mono Ex Epafis (le titre qui a donné son nom à l’album) et Oute fili, oute zimia (pas de baiser, pas de douleur) assurent également le dynamisme, tout en étant très rythmés. Ce qui fait la force de l’album – à savoir l’expérience mélodique qu’il offre – fait hélas aussi sa faiblesse puisqu’on se retrouve avec des morceaux qui peuvent paraître légèrement répétitifs, faute à des genres musicaux qui se ressemblent. On pestera également contre le petit nombre de chansons présentes sur la galette : à peine 10 et c’est trop peu.

Au final, avec Mono Ex EpafisGiorgos Sampanis confirme à nouveau ses talents de compositeur – outre ceux de chanteur – et nous propose un album très rythmé et mélodique, saupoudré de paroles vraiment intéressantes, écrites par Eleana Vrahali. L’artiste semble avoir trouvé la recette miracle pour produire des succès et nous propose ainsi un album de qualité qui, même en étant un peu répétitif, saura plaire aux fans.

Tracklist :

1. Mono Ex Epafis (seulement par le contact)
2. Na ‘rtheis (que tu viennes)
3. Poion Agapas (qui aimes-tu)
4. Kaneis Den Kserei (personne ne sait)
5. Kleismenoi dromoi (routes fermées)
6. Prin peis s ‘agapo (avant que tu ne dises je t’aime)
7. Argises polu (tu as beaucoup tardé)
8. Oute fili, oute zimia (pas de baiser, pas de douleur)
9. An rotisei kaneis (si quelqu’un demande)
10. Stin palami sou epano (sur la paume de ta main)

APERÇU DE REVUE
Note globale
PARTAGER
Article précédentKaterina Lioliou – Itan Ligo | Vidéo clip
Article suivantNikos Oikonomopoulos – Gia Hilious Logous | Nouvel album
KingBis
Créateur et webmaster de Mousiki.be