Active depuis les années 70, Glykeria est une personnalité incontournable de la scène musicale grecque. Internationalement connue – notamment en Chypre, Turquie, Royaume-Uni et Israël -, la pétillante chanteuse appartient à la génération d’artistes encore actifs représentant l’âge d’or du laïko, la chanson populaire grecque. Sa voix exceptionnelle et sa longue carrière lui ont permis de chanter de nombreux styles musicaux, du laïko à la pop, en passant par le smyrneïko, la chanson traditionnelle et bien d’autres.

Oli mou i zoi (toute ma vie) – laïko

Kaneis edo den tragouda (personne ici ne chante) – paradosiako – la première exécution vient de Nikos Papazoglou

Mia gineka (une femme) – laïko

3os orofos (3ème étage) – pop

Anapnoi – Anatoli (Souffle – Orient) – elafro-laïko

Piga se magisses (j’ai été chez des sorcières) – paradosiako

Ta smyrneika tragoudia (les chansons de Smyrne) – smyrneïko – la première exécution vient de Pantelis Thalassinos

Sti magemeni Arapia (en Arabie enchantée) – rebetiko