Guerre independance grecque29 mai 1453. Après 53 jours de siège, Constantinople tombe aux mains du sultan Mehmet II. Cet événement marque la fin de l’Empire byzantin dont les derniers bastions sont conquis quelques années plus tard, ainsi que le début pour la Grèce d’une occupation ottomane qui durera 400 ans, voir 500 dans certaines régions du Nord. En 1830, après neuf ans de guerre d’indépendance (de 1821 à 1830), la Grèce retrouve sa souveraineté[1].

Depuis lors, le 25 mars[2] est devenu une des deux fêtes nationales du pays (avec le 28 octobre, le jour du oxi (non)). Chaque année, à cette date, les Grecs se réunissent pour fêter l’indépendance de leur patrie et rendre hommage aux héros qui se sont battus pour la liberté et l’honneur. Chants, danses et défilés militaires accompagnent les réjouissances.

Entre mythes et légendes, réalité et faits d’armes, nombreux sont les artistes qui ont chanté les exploits de ces héros. Pour fêter comme il se doit ce 25 mars, en voici un rapide tour d’horizon (+photos) :

Giorgos Dalaras – Na ‘tane to 21

https://www.youtube.com/watch?v=P6oxQdDfYIs

Manolis Mitsias – O dragoumanos tou veziri

https://www.youtube.com/watch?v=slziZQ86PpQ

Nikos Ksilouris – O Thourios tou Riga

https://www.youtube.com/watch?v=Vk2DbtjTx94

Manolis Mitsias – Mia fora ki ena kairo

https://www.youtube.com/watch?v=5E5_NOXYWpg
https://www.youtube.com/watch?v=jzkywPkU4h0

Giannis Poulopoulos – O Karaiskakis

https://www.youtube.com/watch?v=0wF3_N_UnzY

Dimitris Mitropanos – Ali Pacha

https://www.youtube.com/watch?v=5zVS_4X68gE

 

[1] A noter que seul le sud et une partie du centre de la Grèce sont libérés. Le nord n’est reconquis que plus tard après de nouveaux affrontements avec l’Empire ottoman.
[2] Si le 25 mars a été retenu comme le début de la révolution grecque, celle-ci commence en réalité un peu avant.